Les rayons UV des cabines de bronzage et le cancer de la peau

Cabines UV et le cancer de la peau

Les oncologues alertent sur l'augmentation du risque de subir le cancer de la peau à cause de la constante utilisation des cabines de rayons UV pour le bronzage. Voyons quantitativement ce que reflètent les études et recherches réalisées.

Les cabines de bronzage émettent une radiation entre 320 et l400 nm (rayons UV-A), et augmentent le risque de subir un mélanome de 1,8 fois. En outre, les rayons UV-A des cabines, ceux qui sont responsables du bronzage, augmentent la probabilité de subir un carcinome spinocellulaire de 2,5 fois, et celle de subir un carcinome basocellulaire de 1,5 fois.

La radiation ultraviolette


Le mélanome est associé principalement à la radiation ultraviolette B (UV-B), plutôt qu'à la radiation ultraviolette A (UV-A). Le mélanome correspond à 4 ou 5% des tumeurs cutanées malignes. Toutefois, il cause le 80% des morts dues au cancer de la peau, alors que la survivance après 5 ans est seulement de 14% chez les patients avec métastase.

Le cancer spinocellulaire se présente quand les cellules de la peau commencent à changer. Les changements peuvent commencer chez la peau saine ou chez celle qui a été blessée ou enflammée. La plupart des cancers de la peau a lieu dans des zones cutanées régulièrement exposées à la lumière du soleil ou une autre radiation ultraviolette. Ce cancer est observé le plus souvent chez les plus de 50 ans.

Le cancer basocellulaire, aussi connu sous le nom de "cancer de la peau non-mélanome", se présente normalement comme un nodule ou proéminence petite et charnue dans la tête, le cou ou les mains. Des fois, ces nodules apparaissent dans le torse en forme de "croissances plaines". Le carcinome basocellulaire représente plus du 80 à 90% de tous les cas de cancer de la peau aux États-Unis. En général, il peut se détecter facilement, et répond très bien au traitement.

Si vous avez subi des brûlures à cause du soleil lors de l'adolescence ou l'enfance, ou vous habitez depuis plus d'un an une zone ayant une haute exposition solaire, le risque augmente de 4,3 fois. Cela peut aussi expliquer la localisation du mélanome, de préférence dans le tronc ou les extrémités.

Au niveau moléculaire, l'exposition aux rayons ultraviolets augmente la pigmentation cutanée en raison de l'action de l'hormone stimulante de mélanine chez le récepteur de la mélanocortine-1, ce qui produit une croissance de l'expression des enzymes chargées de la production de la mélanine.
Ariane CARIS
Liens recommandés
 
Liens

Causes et effets de la tanorexie: addiction au soleil et aux rayons UV

Même si nous sommes de plus en plus conscients des risques du soleil, la mode du bronzage provoque des risques innécessaires.

Commentaires
 
Les plus vus: Santé
Conseil Féminin dans ton email
 
Más Diario Femenino
 
SANTÉ

Des scorpions contre le cancer

Le venin de cet animal contient une neurotoxine qui, dilué dans les proportions adéquates incide sur les cellules malignes du cancer

 
FAMILLE

Quelques conseils pour une vie de couple heureuse

Patience et intelligence pour survivre les crises naturelles des couples

 
SANTÉ

Comment trouver des tumeurs et des grosseurs dans les seins?

Conseils pour le dépistage, la meilleure prévention

 
SANTÉ

Arrêter de fumer: 10 conseils pour une femme

Suivez nos conseils pratiques pour arrêter de fumer

 
FORME

Les smoothies d'hiver

Un aliment saludaire et nutrituf plein de vitamines pour vous rafraichir en hiver

 
 
Conseil Féminin dans le monde: Espagne Brésil