Les femmes consomment deux fois plus de tranquillisants que les hommes

Les femmes consomment deux fois plus de tranquillisants que les hommes
Les femmes sommes les grandes consommatrices de psychotropes. Les laboratoires qui les produisent dirigent toute leur charge de publicité vers nous parce qu'ils savent que l'on constitue les deux tiers de la population utilisant des tranquillisants.

Dans les études à propos de la prescription de psychotropes, on conclut que le quotient entre femmes et hommes à qui des tranquillisants aient été ordonnés reste stable, deux à un, c'est-à-dire, deux fois plus de femmes que d'hommes prennent des psychotropes.

Les chiffres montrent que parmi les femmes de 18 à 29 ans, 12% d'entre elles avaient pris des tranquillisants, 21% d'entre celles âgées de 30 à 44 et 22% d'entre celles âgées de 45 à 59 ans. Le pourcentage monte au 25% pour celles âgées de plus de 60 ans. Le problème de la médication s'accentue au fur et à mesure que les femmes avancent en âge.

Tranquillisants et séances de psychothérapie


Les tranquillisants constituent une partie des nouvelles pratiques thérapeutiques visant l'amélioration de la santé mentale des femmes. Les médicaments auxquels on se réfère s'appellent psychotropes. Ils agissent sur le système nerveux central afin de produire des effets qui altèrent les états mentaux, spécialement les états émotionnels, et c'est pour ça qu'ils produisent des changements dans le comportement. Ils sont appréciés par les patientes en raison de ses deux principaux effets: sédatifs et stimulants. Les plus utilisés par les femmes sont ceux qui remplissent la fonction de tranquillisants.

La fonction d'un psychologue consiste à écouter le malaise du patient pour qu'ils puissent conjointement comprendre les problèmes et chercher des stratèges à propos de comment les affronter. La recherche conjointe du bien-être de la personne à travers la parole et l'écoute. Ces espaces de dialogue et réfléchissement sont les séances de psychothérapie et les méthodes développement personnel. Les ordonnances de psychotropes constituent une partie de la thérapie mais non tout l'ensemble, et nous, les femmes, qui sommes les premières à demander des ordonnances de tranquillisants, devons absolument en prendre conscience.
Ariane CARIS
Liens recommandés
 
Liens

La dépression arrive avec l'hiver et le froid

La chute des feuilles en automne et le besoin de se couvrir et utiliser le chauffage en hiver coïncide le plus souvent avec ce que quelques spécialistes dénomment trouble affectif saisonnier ou TAS.

Les femmes sont plus vulnérables aux troubles d'anxiété

Les femmes, en général, sont plus vulnérables au développement des troubles d'anxiété, par rapport aux hommes. Cela pourrait avoir une base scientifique d'un côté, et psychosociale-culturelle d'un autre.

Le mariage, un bon remède contre l'anxiété et la dépression

La séparation, le divorce ou la mort de notre partenaire implique l'augmentation du risque des troubles mentaux.

Commentaires
 
Más Diario Femenino
 
SANTÉ

Des scorpions contre le cancer

Le venin de cet animal contient une neurotoxine qui, dilué dans les proportions adéquates incide sur les cellules malignes du cancer

 
FAMILLE

Quelques conseils pour une vie de couple heureuse

Patience et intelligence pour survivre les crises naturelles des couples

 
SANTÉ

Comment trouver des tumeurs et des grosseurs dans les seins?

Conseils pour le dépistage, la meilleure prévention

 
SANTÉ

Arrêter de fumer: 10 conseils pour une femme

Suivez nos conseils pratiques pour arrêter de fumer

 
FORME

Les smoothies d'hiver

Un aliment saludaire et nutrituf plein de vitamines pour vous rafraichir en hiver

 
 
Conseil Féminin dans le monde: Espagne Brésil