Pourquoi les femmes pleurent-elles plus que les hommes ?

La science explique pourquoi nous les femmes, on a tendance à pleurer plus que les hommes. Ce n'est vraiment pas une faiblesse féminine, la faute est à une hormone dénommée prolactine. La prolactine est une hormone ségrégée par la partie antérieure de l'hypophyse, qui stimule chez la femme la formation de colostrum et caséine pour l'allaitement maternel, de telle sorte que son niveau dans le sang accroît au fur et mesure que la grossesse avance. Elle a également d'autres fonctions, comme celle de favoriser la rétention d'eau et de sodium dans l'organisme, entre autres.

Pourquoi les femmes pleurent-elles plus que les hommes

Pleurer plus comme conséquence d'un haut niveau de prolactine


Le corps féminin produit donc beaucoup plus de prolactine que celui de l'homme, même quand on n'allaite pas. Lorsque cette hormone est active dans les centres nerveux qui gèrent l'affectivité, les femmes ont plus tendance que les hommes à montrer ses sentiments, et du coup, à pleurer plus.

Si hommes et femmes connaissions plus nos corps respectifs, et si nous respections nos différences, nos rapports seraient bien plus plaisants. Nous avons les mêmes droits, mais nous sommes différentes des hommes, nous sommes spéciales.

Lorsque nous avons un haut taux de prolactine, il n'y a que des différences de sensibilité avec le sexe masculin, mais aussi un problème de santé. La sécrétion de prolactine risque d'accroître en raison des états d'une production plus grande des hormones sexuelles féminines, les estrogènes (par exemple, chez la polykystose ovarienne), ou dans les maladies rapportés avec la glandule sécrétrice de l'hormone ou d'autres glandules impliquées dans la régulation hormonale de cette dernière. Ou aussi en raison des maladies qui affectent la région thoracique.

L'hyperprolactinémie produit un syndrome dénommé galactorrhée-aménorrhée, c'est-à-dire, une production excessive de lait et une absence des règles, ce qui se ajoute au fait que la femme reste d'ovuler, provoquant le stérilité. La femme peut également percevoir une augmentation du duvet et une diminution du désir sexuel.

Si vous sentez les symptômes indiquant un haut taux de prolactine, consultez votre gynécologue.
Ariane CARIS
Liens recommandés
 
Liens

Les femmes consomment deux fois plus de tranquillisants que les hommes

Les femmes sommes les grandes consommatrices de psychotropes. Certes, on constitue les deux tiers de la population utilisant des tranquillisants!

Je me sens seule et triste

Un grand nombre de femmes se sentent tellement seules au monde même si elles sont entourées de beaucoup de personnes.

Commentaires
 
Más Diario Femenino
 
SANTÉ

Des scorpions contre le cancer

Le venin de cet animal contient une neurotoxine qui, dilué dans les proportions adéquates incide sur les cellules malignes du cancer

 
FAMILLE

Quelques conseils pour une vie de couple heureuse

Patience et intelligence pour survivre les crises naturelles des couples

 
SANTÉ

Comment trouver des tumeurs et des grosseurs dans les seins?

Conseils pour le dépistage, la meilleure prévention

 
SANTÉ

Arrêter de fumer: 10 conseils pour une femme

Suivez nos conseils pratiques pour arrêter de fumer

 
FORME

Les smoothies d'hiver

Un aliment saludaire et nutrituf plein de vitamines pour vous rafraichir en hiver

 
 
Conseil Féminin dans le monde: Espagne Brésil